EXPOSITION DOROTHEA LANGE

Les Terminales au Musée du Jeu de Paume

 

TL indigo

Le 13 novembre, les deux classes de terminale littéraire accompagnées de Mmes Griveau, Taupin, Bohollo et Bauchard ont visité l’exposition de l’œuvre de la photographe de Dorothea Lange proposée au Musée du Jeu de Paume.

Tl marine

Suite à cette visite, un concours a été organisé par Mme Griveau et l’Atelier d’Ecriture a continué le projet en soumettant la célèbre Migrant mother (photo ci-dessous) à l’imagination créatrice de ses participants.

Migrant Mother, Nipomo, California

Ce fut une grande surprise pour moi en tant que seule terminale de l’atelier, sachant que cette photographie me fascine et m’émeut.

Clémentine Fouquet

43 ans plus tard …

Plusieurs années après la crise qui avait appauvri les Etats-Unis, James était retombé par hasard sur cette photo. Il se souvenait parfaitement du voyage, tant il avait été douloureux. Il n’avait que sept ans… Cette photo le faisait retourner en enfance. Cette enfance vagabonde, pendant ce qui semblait avoir été une éternité. Il se rappelait le désespoir des parents qui avaient dû vendre jusqu’aux pneus de leur voiture pour survivre. Les légumes gelés des champs abandonnés, les oiseaux chassés avec son frère plus âgé. Sa mère avait à peine trente-deux ans, mais en paraissait quinze de plus.

Un matin, ils avaient dû tout quitter, ferme, animaux, amis. Il avait voulu garder un poussin dans sa poche, mais il avait fallu tout vendre, tout abandonner pour une bouchée de pain. Il fallait partir et vivre comme les ancêtres, partir vers l’ouest.

De quoi était-ce parti ? Même aujourd’hui, à cinquante ans, il ne l’avait pas compris… il quitta l’image dans son journal pour se préparer un thé. Ses souvenirs le bouleversaient tant! Il retourna chercher la photographie devenue célèbre. Sa mère, son frère et sa petite sœur étaient célèbres, mais juste sur le papier. La misère de 1936 s’était arrangée en quarante trois ans, bien sûr. Mais cette misère passée ne peut s’effacer, surtout lorsqu’elle avait été vécue enfant.

Clémentine Fouquet

 

 

FORUM DES MÉTIERS & DES FORMATIONS 2018

 

Cette année, le Forum des Métiers et des Formations  2018 s’est déroulé au Lycée Bossuet et a réuni plusieurs centaines de personnes. De 9H30 à 12H00, des professionnels ont été à l’écoute des jeunes, mais aussi de leurs parents, qui se présentaient à eux et ont pu leur prodiguer des conseils et les orienter dans la voie professionnelle qui les attire le plus. Ce moment d’échange était assez fort puisqu’il permettait au jeune de savoir si ce qui lui plaisait était réellement accessible ou non. Cependant, beaucoup en sortait conforté dans leur projet initial, puisque la plupart du temps,  les intervenants les encourageaient.

Un avocat, père d’un jeune homme nous a fait part du déroulement de sa visite : «Mon fils s’oriente vers une carrière dans le droit, nous avons donc été directement auprès des professionnels de ce secteur afin qu’ils puissent nous renseigner. Un seul échange a suffi. Je suis très content du résultat, mon fils également, il sera avocat lui aussi». Une visiteuse nous a également donné un avis plutôt positif de sa visite puisqu’elle nous rapporte : «Tout est bien organisé, c’est super, on apprend pleins de choses !». Souvent, la visite se clôt par une discussion en famille sur le chemin du retour, c’est alors l’occasion pour chacun d’échanger son avis et ses ressentis. Continuer la lecture de FORUM DES MÉTIERS & DES FORMATIONS 2018