La collecte solidaire de la 2nde bronze

. Un projet solidaire inspirant

Choisir notre projet solidaire a été déclencheur de nombreux débats ; nous avions beaucoup de différentes idées, pour la plupart peu réalisables d’un point de vue organisation. Nous voulions aider la Croix Rouge, un refuge animalier ou encore organiser un « Nettoyons la Nature ». Nous nous sommes finalement mis d’accord avec notre professeur principale, MmeMARION-LEMERCIER, sur une collecte au bénéfice des Restos du Cœur, notamment en raison de la baisse des dons reçus par l’association cette années comparée aux précédentes. Pour cela, nous leur avons envoyé un mail auquel ils ont répondu positivement,  nous donnant ainsi leur feu vert pour mettre en place notre collecte du 02 au 06 mars 2020.

  • Une organisation efficace

À partir de là, toujours pendant les heures de vie de classe, nous avons réfléchi à l’organisation de notre projet. Comment allier pratique pour nous, organisateurs, ainsi que pour les participants? Il nous fallait un lieu de réception et de stockage des dons, des horaires à fixer et définir le contenu à apporter. Nous avons donc décidé de nous installer dans un lieu verrouillable qui ne dérangerait pas le quotidien du lycée : le foyer, dont l’accès aux élèves n’est plus autorisé et que nous ouvririons pendant les récréations de 10h20 et de 15h25. Nous avons ensuite conclu qu’un thème par jour serait le plus adéquat. Le lundi était donc réservé aux conserves, le mardi aux produits secs ¾ tels que pâtes, riz, légumineux, gâteaux et chocolat¾, le jeudi, les produits pour bébés et les produits d’hygiène pour le vendredi. Le mercredi n’accueillant les élèves que pour quelques heures, nous avons préféré ne rien instaurer ce jour-là. Le plus gros était fait ; il nous restait à informer les classes de notre collecte.

Pour se faire, des affiches récapitulatives ont été réalisées par une élève de la classe, Alyssa GRAYOT ¾ que nous remercions une nouvelle fois pour ceci ¾, et nous sommes passés dans chaque classe pour les déposer et présenter notre projet. De plus, M. FOURNIER, notre coordonnateur pédagogique et professeur de physique, a envoyé un mail informatif à tout l’établissement et aux parents la semaine précédent la collecte, et le Bureau Des Élèves nous a également fait une pub sur Instagram.

  • Un résultat mitigé

Une fois la semaine de collecte arrivée, nous avons mis en place un fléchage en réalisant que peu de monde visualisait l’emplacement du foyer, dans lequel nous avons mis des affiches et déposé les cartons que nous avions apportés. Après une décision d’affecter au groupe A les récréations du matin et celles de l’après-midi au groupe B, nous étions enfin prêts pour recevoir les dons que nous espérions nombreux.

Toutefois, malgré notre investissement tant du côté de l’information que de l’organisation, nous n’avons eu que peu de monde pendant les récréations. Nous avons donc vu notre semaine s’achever par une légère déception.

  • Des remerciements

Un grand merci à tous ceux ayant participé à ce projet : toutes les personnes qui ont pris la peine d’apporter un petit quelque chose, les organisateurs, mais aussi tous ceux qui ont diffusé l’information autour d’eux. Un remerciement tout particulier à Mme GRIVEAU dont la contribution généreuse nous a laissé sans voix, à Mme. MARION-LEMERCIER qui nous a encadrés et aux professeurs qui ont géré les récoltes avec nous le lundi et le vendredi après-midi, M. FOURNIER et M. LEMERCIER.

Manon SCHMALTZ CHALON, 2nde Bronze.