Journalisme

2019

Juin 2019 : Nadine et Bruno remercient chaleureusement les journalistes en herbe Svetlana, Dorine, Kassy, Gabrielle et Johan pour cette année. Le Blog connait un grand succès grâce à vous. Le dernier atelier de l’année a eu lieu Mardi 4 juin. Vous pourrez parcourir le blog du lycée Bossuet, lire ou relire tous les articles produits par l’équipe cette année. Nous espérons avoir de nouveaux journalistes l’année prochaine. A bientôt. Les documentalistes

En attendant Bonnes révisions à Tous et plein de succès dans vos études futures.

Septembre 2018 : L’évènementiel du lycée Bossuet sur votre blog. Toujours autant d’articles grâce au travail de l’atelier journalisme

Merci aux filles, Svetlana, Gabrielle, Dorine et Kassy, toujours aussi disponibles, dynamiques et motivées.

Voici leur journal Les Echos N°6, édition 2019

——————————————-

2018

Atelier Journalisme

Les journalistes de cette année se nomment : Kassy, Dorine, Svetlana, Emmaëlle, Colleen et Eunice.

Le journal du lycée est une des plus grandes fiertés de Bossuet, et pour cause : ce sont les élèves eux-mêmes qui l’alimentent. Sur la base du volontariat, nos journalistes en herbe se réunissent au CDI les mardis midi afin de discuter des actualités du lycée et proposer des sujets d’articles. Tout est matière à écrire et l’inspiration ne manque pas : conférences d’auteurs, ventes de charité, compétitions sportives etc. Il se passe sans cesse des choses à Bossuet. Le rôle du club de journalisme est donc de porter par écrit ces événements afin de les  publier sur le site du lycée, accessible à tous.
 De plus, chaque élève a la possibilité de remettre ses articles à tout moment, ce qui permet un renouvellement continu du site. Le journal, outre sa fonction informative, donne aux étudiants l’opportunité de s’exprimer. Chacun peut apporter sa contribution en écrivant dans son propre style et en donnant son avis. C’est ce mélange d’opinions et de points de vue qui fait la richesse et l’intérêt de ce journal. Enfin, rappelons que tout ceci est uniquement possible grâce au travail et à la motivation de nos jeunes rédacteurs, ainsi qu’à l’investissement de monsieur Bruno Roza et madame Nadine Coffi Romana, sans qui le club n’existerait pas.

Svetlana LAMIC