« La Patina » très appréciée des latinistes

Comme chaque année, les élèves latinistes de 1ères ont organisé un concours de patina. Cette année il y a eu environ quinze patina à déguster.

C’est Clémentine Fouquet qui  a obtenu la palme et illustré cette page.

Vous aussi vous pouvez tenter le challenge.

Voici la recette en latin:

Pira exila et purgata e medio teres cum piere cumino melle passo liquamine oleo modico ovis missis patinam facies; piper super asparges et inferes.

Mais comme nous sommes bons, nous vous la traduisons:

Une fois les poires épépinées puis bouillies, frottez les de poivre, cumin, miel, vin doux , de sucre et d’huile en petite quantité. ajoutez des oeufs battus dans le plat, saupoudrez de poivre, enfournez et servez.

un peu d’histoire antique:

La Patina de piris est un dessert antique. C’est une rectte du romain Apicius qui se trouve dans son célèbre livre. « De Re Coquinaria » (de la cuisine). Simple citoyen romain, il acquit renomée et fortune pendant les règne des empereurs Auguste puis Tibère. ses inventions paraissaient exravagantes: quenelles de vulves de truies, talons de chameaux, langue de flamands… « De Re Coquinaria » est un recueil « aide-mémoire » qui a été transcrit au IIIèsiècle après J6C avec pour chaque recette les ingrédients et des indications de préparation mais sans proportions ni temps de cuisson. D’où la difficulté… Essayez plutôt !