FAQ DU BDE

Mardi 27 Novembre, c’est avec une grande impatience que nous attendions les membres du BDE 2018 . Quelle fut notre surprise, les voyant arriver quasiment au complet.

Le BDE 2018 de gauche à droite : Second plan : Hugo Pierron, Sophie Morreel, X, X, Elvin Lawson, Pierre Blondeau Sami Rhfiri, X Premier plan : Lise Picquette, Alan Bonnefoy, Francky Djolo L. (Président), Alexis Germain

Les journalistes du lycée ont interviewé les membres nouvellement élus du  BDE de cette année. Nous avons commencé par un tour de table pour faire les présentations, puis nous sommes passés aux questions des élèves. Voici pour vous la foire aux questions Journalistes/BDE :

Atelier Journalisme : Pensiez-vous que vous alliez être élus ?

BDE : Oui. Nous avons pu avoir la quasi-certitude que l’ensemble de l’équipe serait élue, et ce grâce à notre président, dont la campagne fut exceptionnelle. Pour nous faire élire, nous avons utilisé des flyers, des affiches et même les réseaux sociaux. Nous avons également mené une campagne au sein de nos classes afin de présenter notre équipe. Nous pensons que cela a plu, puisque la plupart des membres ont été élus.

AJ : Vous avez donc beaucoup communiqué, et ainsi pu remporter les élections.

BDE : Exactement. C’est sur ce principe que nous avons mené notre campagne.

AJ : Que comptez-vous mettre en place pour cette année ?

BDE : Eh bien, nous vous réservons quelques surprises… Nous avons notamment la vente de sucres d’orge que nous mettrons en place sous peu. Nous préparons également des actions en partenariat avec le club UNICEF. De plus, nous allons organiser des tournois de sport et installer des filets pour les paniers de basket et les cages de foot. Enfin, nous envisageons un concours de talents vers le mois de mars, et, pourquoi pas, une semaine de l’art si l’idée plaît aux élèves.

AJ : Avez-vous une bonne entente au sein de votre groupe ?

BDE : Il y a une très bonne entente ainsi qu’une communication efficace au sein de notre équipe. Chacun fait en sorte de s’écouter, de donner son opinion et de réagir aux propositions des autres. Nous échangeons également sur les réseaux sociaux.

AJ : Comment arrivez-vous à obtenir l’avis des élèves ?

BDE : Nous en parlons aux élèves de nos classes respectives. Nous essayons de faire passer nos messages à l’ensemble des élèves. Afin de recueillir leurs propositions, nous allons installer une boîte à idées dans chaque vie scolaire. Nous ferons aussi des sondages accessibles aux élèves ayant un compte sur les réseaux sociaux.

AJ : Et comment fonctionne la communication avec les responsables du lycée ?

BDE : Certains membres de notre équipe prennent régulièrement rendez-vous avec Mlle Verguin ou Mme Marcinkowski pour discuter de nos actions. De plus, nous contactons les professeurs référents qui peuvent nous appuyer dans nos projets au sein du lycée.

AJ : Concernant le bal d’hiver, avez-vous déjà réfléchi au thème ?

BDE : Une chose est sûre, pour nous, le temps du costume-cravate est révolu ! Nous avons donc pensé organiser un bal costumé, mais il est encore trop tôt pour parler de quelque chose de concret. Nous recherchons quelque chose de chic, d’élégant, un peu comme les bals de promo américains. Ainsi, nous élirons le roi et la reine du bal selon plusieurs critères que nous n’avons pas encore définis. Bien sûr, cela peut encore changer : rien n’est fixé, si ce n’est la date, le soir des vacances de février.

AJ : Le bal est une idée qui revient chaque année, comptez-vous apporter des nouveautés au lycée ?

BDE : Nous prévoyons de promouvoir les événements organisés par les classes, de les aider en termes de communication. Cela se fera par le biais des réseaux sociaux, grâce à notre compte commun du BDE.

Nous avons beaucoup de projets mais devons obtenir l’autorisation de la direction avant de pouvoir les mettre en place. Enfin, nous allons reprendre les idées des années précédentes en essayant de les améliorer.

 

Nous voilà à la fin de cette petite FAQ du BDE. Nous espérons que cela vous a permis de mieux connaître l’équipe de cette année et que cette transparence vis-à-vis de leurs projets vous encourage à leur soumettre les vôtres !

 

Svetlana LAMIC, et l’atelier journalisme