Rencontre avec le Sup

Etudes à Sciences Po

Laurane Farineau, est en 1ère année à Sciences Po Lille. Elle aime la politique, l’anglais et envisage déjà de vivre sa troisième année en Allemagne.

Les trois lycéennes étaient ravies de rencontrer Laurane (à gauche). Très bon moment d’échanges et de bons conseils.

Un prochain rendez-vous est d’ores et déjà acté pour l’année prochaine. Nous remercions Laurane d’être venue et lui souhaitons plein de succès dans ses études futures.

Article très prochainement

De Taizé… à Meaux !

Mardi 2 Avril, dans le cadre de parcours Spi’zza, invité par Delphine Coignard et Florence Moussu, le Frère Andras est venu de Taizé pour passer la journée avec les jeunes de Bossuet.

Frère Andras est hongrois, cela fait 16 ans qu’il est à Taizé (ville située entre Macon et Chalon). Taizé est une communauté de 90 frères de 30 pays différents (Indonésie, Inde, Chili, etc.). C’est une communauté monastique. Leurs journées  sont rythmées par la prière commune, le travail et le temps de silence.

Chaque année ils reçoivent près de 80.000 jeunes de nationalités différentes. Les semaines de rencontre font parties de la vie des frères. Ces semaines permettent aux adolescents le dépassement de soi, la rencontre avec soi-même, la prière et le partage avec les autres. C’est dans cet esprit de partage que nous avons entamé le dialogue avec frère Andras :   

Elève : Comment avez-vous rejoint les frères de Taizé ?

Frère Andras : A 17 ans, après le lycée, je ne savais pas quoi faire de ma vie. J’ai entendu parler de Taizé, j’y suis donc allé par curiosité. Je suis resté au début deux semaines, puis je me sentais bien alors j’ai dit pourquoi pas un mois. Et, je me sentais toujours aussi bien, alors j’ai pris la décision de y rester pour toute la vie. J’aime ce lieu car on y transmet des valeurs et je désire continuer ainsi.

Elève : Comment se passe les échanges entre les protestants, les catholiques, les orthodoxes ou d’autres religions ?

F. A : Même si les traditions, les cultures, les religions, les pays sont différents tout se passe bien. Certains jeunes ne sont pas chrétiens pourtant ils viennent quand même. Ce qui permet une ouverture d’esprit, ils partagent des expériences et principalement un enrichissement humain et personnel.

Le frère explique qu’il a une vie particulière qui peut surprendre et à laquelle il n’avait pas songé quand il était jeune. En effet, il n’a pas de famille, ni d’enfants. Il s’est engagé dans la communauté et pour lui, cela signifie que c’est un renoncement à la vie familiale. Pourtant, une élève ne comprend pas pourquoi le frère n’a pas de famille car c’est important dans la Bible. Le frère dit que Dieu l’a appelé et qu’il a le désir de vivre ainsi.

Elève : Pourquoi avez-vous choisi cette vie et pourquoi Taizé en particulier ?

F.A : C’est un lieu où j’ai fait des rencontres essentielles qui ont donné un sens à ma vie. J’y suis heureux.

« La diversité permet de partager encore plus ensemble »

C’est sur cette parole que le frère Andras nous a remercié pour notre écoute et notre accueil en  nous souhaitant une bonne continuation dans notre vie d’étudiant.

Dorine Niay, 2nde bleue