AUTOPORTRAIT par Yves Noblet

 

Autoportraits et autres figures

Un artiste au CDI du Lycée Bossuet

affiche expo portrait

C’est dans une volonté d’ouverture culturelle et de découverte de l’art contemporain, que le chef d’établissement du lycée Bossuet, madame Marie-Laure Grandgirard, et l’équipe de son centre de documentation ont invité le peintre Yves Noblet à accrocher une série d’Autoportraits dont la réalisation court sur plus de 40 ans.

Yves Noblet a retenu pour le CDI une trentaine d’autoportraits, peintures, pastels et estampes, qui sont, à l’heure de Facebook, de Myspace et des blogs, autant d’occasions pour les élèves de s’interroger sur l’art de s’observer, de se décrire et de se peindre, autrement.

Pendant tout un mois, du 15 mars au 15 avril, les lycéens des lycées Bossuet et Jean Rose, ainsi que les élèves des classes de 3ème du Collège Ste Marie ont visité cette exposition accompagnés de leurs professeurs de français ou d’arts plastiques.

Après une courte introduction sur l’histoire de l’autoportrait, les visiteurs ont découvert, au travers d’un parcours critique, les œuvres originales d’Yves Noblet ainsi qu’un ensemble de gravures de Ra’anan Levy aimablement prêté par la revue Conférence. Au final, les élèves ont réalisé leur propre autoportrait, soit par écrit, à l’aide d’un questionnaire à la Proust, soit par le dessin, en laissant ainsi au CDI, une trace d’eux-mêmes puisque leurs œuvres ont enrichi l’exposition au fur et à mesure de leur passage.

 

LA LUTTE AVEC L’ANGE

Tout un trimestre avec L’Ange Un artiste au CDI du Lycée Bossuet

La « Lutte avec l’Ange » s’installe pour un trimestre au CDI du Lycée Bossuet…

« Vous verrez les cieux ouverts et les anges descendant… »

J.B Bossuet

ange

C’est dans une volonté d’ouverture culturelle et de découverte de l’art contemporain, que le chef d’établissement, madame Marie-Laure Grandgirard et l’équipe du centre de documentation ont invité le peintre Yves Noblet à accrocher une série de travaux inspirée du chef d’ œuvre que Delacroix a réalisé en l’église St Sulpice, en référence au chapitre 32 de la Génèse.

Yves Noblet, qui a travaillé sur ce thème durant près de six ans, a retenu pour le CDI une quarantaine de peintures, gravures et monotypes qui rendent compte des multiples facettes du sujet, de sa profondeur et de sa richesse.

Comme l’a rappelé madame Marie-laure Grandgirard le jour du vernissage de l’exposition, c’est une grande joie de voir aboutir un projet  qui permet de mettre nos élèves en contact direct avec l’œuvre originale d’un artiste contemporain. Nous désirons le voir s’installer sur la durée. Ce premier essai transformé, en effet,  ne sera pas le dernier : nous comptons inviter d’autres artistes à l’avenir, pour que nos élèves puissent goûter, encore et toujours le plaisir de découvrir de grandes œuvres d’art.

Invités à contempler et à interroger ces œuvres, sur le thème de la « lutte avec l’ange », les lycéens ont été très étonnés par l’acharnement avec lequel l’artiste a répété un même motif. Yves Noblet a en effet placé sa démarche sous l’éclairage d’une phrase de  Becket « D’essayé. De raté. (…) Essayer encore. Rater encore. Rater mieux. ». Cette découverte d’œuvres originales  fut ensuite prétexte à mener un atelier d’écriture avec quelques treize classes de seconde, dans le cadre de leur cours de français. Ces travaux donneront lieu en fin d’année à une exposition au CDI.