Quel est l’intérêt d’apprendre la langue des signes ?

capture-lang

Que celui qui répond : Bah… pour les points au bac, ça me semble logique… sorte immédiatement. Ou presque. Rappelons bien qu’il y a une vie, après le fameux baccalauréat.

Outre les vingt points supplémentaires potentiels qui sont  un atout considérable pour décrocher avec brio le diplôme tant attendu, avec une mention si possible, la langue des signes propose bien d’autres avantages.

Nous avons interrogé des élèves de première qui ont décidé de poursuivre cette option qualifiée de « rare ». Inscrits d’abord par pure curiosité intellectuelle, puis par réel plaisir, ces élèves ont témoigné pour vous. La langue des signes est décrite comme « intéressante d’un point de vue culturel » car il s’agit « d’une autre manière de communiquer ». Une élève nous confie qu’elle souhaite travailler dans la médecine, cette option lui permettra donc « d’effacer le plus de barrières potentielles qui pourraient la séparer de son patient ».

D’un point vue plus pratique, la langue des signes est présentée comme « un plus non négligeable sur le CV » puisque, parlons chiffres, trois millions de Français sont malentendants pour un peu plus de trois cents interprètes (chiffres datant de 2009). Rien que dans notre lycée, 57 élèves, tous niveaux confondus, suivent ces cours chaque année (chiffres de 2016).

Ayant réalisé un sondage sur une trentaine de personnes, 59 % veulent la présenter en première option et 41 % en deuxième option.

Ravie d’avoir pu vous éclairer davantage sur la langue des signes !

Laure Chanfong, 1L Indigo

Sources :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/10/29/01011-20091029FILWWW00411-langue-des-signes-penurie-d-interpretes.php
https://www.lingueo.fr/blog/chiffres-surdite-france/