Archives par mot-clé : dossier de presse

L’ Eloquence ou l’Art de parler

Le mercredi 4 Décembre la finale du concours d’éloquence du Musée de la Grande Guerre s’est déroulée au Tribunal de Grande Instance de Meaux.

Alizée (à droite) félicitée par sa professeure Florence Moussu

Lorsque Charlotte Ribeiro Cardoso et moi-même sommes arrivées au tribunal, un avocat nous a pris en charge et nous a, pendant une heure, coaché sur notre oral. Cette heure passée en sa présence m’a appris beaucoup de choses grâce à ses nombreuses connaissances sur l’éloquence, l’art de parler. Nous avons ensuite rejoint la salle d’audience dans laquelle s’est déroulée la finale. Le jury était composé du Président du Tribunal ainsi que de la Bâtonnière au Barreau de Meaux, des membres de l’Education nationale et de la ville de Meaux étaient aussi présents. J’ai été la première à présenter mon discours, toute catégorie confondue. C’était ensuite à ma concurrente de passer. Après nous, se sont succédés les CM2 et pour finir les 3èmes.

Le jury a délibéré pendant 30 minutes et c’est avec beaucoup de d’émotion et de fierté que je finis Lauréat du 1er prix Lycée du concours d’éloquence session 2019. Ma classe et moi avons donc gagné l’opportunité de visiter l’Assemblée Nationale avec le député de la Circonscription, M. Jean-François Parigi. Le travail que Mme Moussu, Mme Carraud et moi-même avons fourni pendant ces 8 semaines a porté ses fruits ! Si l’on m’avait dit en participant à ce concours en octobre que je le gagnerai, je n’y aurais pas cru…

Marie Curie a dit : « Il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose, et que, cette chose, il faut l’atteindre coûte que coûte… »

Alizée Cambouris, 1ère Rouge

Meilleur établissement scolaire de France » dans la catégorie du Parcours Cambridge.

Meaux, ce jeudi. Des élèves de 1ère du lycée Bossuet font un jeu de rôle simulant un procès aux Etats-Unis lors du cours d’anglais de la section à ouverture nationale, qui les prépare aux examens du Parcours Cambridge. LP/Hendrik Delaire

Découvrez l’article dans son intégralité paru dans le Parisien du 18 avril 2019.

Plus un article de La Marne du 1er Mai 2019

Félicitations !